Page d'accueil

Comment se porte le risque de pauvreté?

Selon la définition d’Eurostat, le taux de risque de pauvreté correspond au pourcentage de personnes disposant d’un revenu équivalent inférieur à 60% du revenu équivalent médian. Pour le Luxembourg, en 2016, ce revenu équivalent médian s’élevait à 33 818 euros annuels dont découle alors un seuil de pauvreté de 20 291 euros annuels.

 

 Évolution du taux de risque de pauvreté ; Source : Eurostat

Au Luxembourg, le taux de risque de pauvreté a connu une forte augmentation entre 2011 et 2014, passant d’un peu plus de 13,5% à 16,4% en 2014. Si l’on analyse les données allant de 1997 à 2013, le Luxembourg compte parmi les pays ayant connu la plus forte hausse du taux de risque de pauvreté avec une augmentation d’environ 5 points de pourcentage sur la période. En 2016, le taux de risque de pauvreté luxembourgeois est à 16,5%, ce qui est nettement au-dessus des taux connus avant le milieu des années 2000.

Le taux de risque de pauvreté peut également être décliné sous différentes formes, comme par exemple selon le type de ménage, la catégorie d’âge ou l’activité. Ces différentes déclinaisons permettent de mieux cerner les populations concernées et donc de guider les pouvoirs publics dans la lutte contre la pauvreté.

En ce qui concerne la répartition du risque de pauvreté selon le type de ménage, on se trouve face à des situations très hétérogènes. En effet, les ménages sans enfants sont le moins exposés au risque de pauvreté, avec, en moyenne, un taux de seulement 12,8% en 2016 tandis que le taux de risque de pauvreté est près 20% pour les ménages ayant des enfants à charge.

 

Taux de risque de pauvreté selon le type de ménage ; Source : Eurostat

 

Dans la catégorie des ménages avec enfants, la situation la plus difficile est celle des ménages monoparentaux. En effet, pour ceux-ci le taux de risque de pauvreté monte à 46%, signifiant que ceux-ci sont près de trois fois plus exposés au risque de pauvreté que l’ensemble des ménages.

Si l’on compare la situation des ménages monoparentaux au Luxembourg à celle des autres pays de la zone euro, le Luxembourg se classe parmi les derniers, avec un taux de risque de pauvreté des ménages monoparentaux environ 10 points de pourcentage plus élevé que ceux vérifiés dans les pays voisins.

 

Taux de risque de pauvreté des ménages monoparentaux ; Source : Eurostat

Si on approche la question du risque de pauvreté par le statut d’activité, force est de constater que ce sont les demandeurs d’emploi qui y sont le plus exposés. En effet, leur taux de risque de pauvreté est près de 45%, atteignant ainsi un risque de pauvreté 3 fois plus important que celui auquel sont exposées l’ensemble de personnes de plus de 18 ans. Pour ces dernières, le taux de risque de pauvreté n’est en effet que de 14,9%.

 

Taux de risque de pauvreté selon le statut vis-à-vis du marché du travail ; Source : Eurostat

 

Malgré les piètres résultats du Luxembourg en ce qui concerne l’exposition des demandeurs d’emploi au risque de pauvreté, les transferts sociaux ainsi que le système de pensions jouent un rôle capital dans la réduction de ce risque.

 

Sitemap