Page d'accueil

Quel est l'impact des transferts sociaux sur le taux de risque de pauvreté?

Si on calcule le taux de risque de pauvreté avant transferts sociaux et pensions, celui-ci s’élève à près de 45% en 2016. Grâce aux pensions, le taux de risque de pauvreté se réduit d’un peu plus d’un tiers environ pour passer sous la barre des 30%. Enfin, a prise en compte de transferts sociaux diminue le taux d’un tiers supplémentaire, pour trouver les 16,5% de taux de risque de pauvreté. Au final, les pensions ainsi que les transferts sociaux aboutissent donc à une réduction du taux de risque de pauvreté de deux tiers environ.

 

Taux de risque de pauvreté avant et après pension et transferts sociaux ; Source : Eurostat, calculs CSL

        

Si l’on retrace l’évolution au fil du temps des effets qu’ont les transferts sociaux et les pensions sur le taux de risque de pauvreté, on peut apprécier l’impact grandissant des transferts sociaux au cours des années 2009 et 2010. Avec la dégradation de la situation sociale dans le pays et le ralentissement conjoncturel, l’ampleur de l’impact des transferts sociaux a a augmenté de 50% amortissant ainsi la hausse du taux de risque de pauvreté. Toutefois, depuis 2010 cet impact diminue avec, en parallèle une tendance à la hausse du taux de risque de pauvreté. Les pensions sont, quant à elles, par nature indépendantes du cycle conjoncturel, et leur impact reste donc relativement constant au fil des années.

 

Sitemap