Quelles formations professionnelles comportent des stages ?

Toutes les formations professionnelles comportent obligatoirement une partie d’enseignements scolaires au lycée et une partie de formation pratique en entreprise.

Les formations professionnelles peuvent être organisées selon deux modes distincts :

  • soit sous contrat d’apprentissage (CCP, DAP ou DT) ;
  • soit à temps plein au lycée avec des périodes de stage en milieu professionnel (DAP ou DT).

Les formations qui sont organisées sous contrat d’apprentissage n’incluent pas de stages.

Par contre, chaque formation organisée à temps plein dans un lycée doit comporter au minimum 12 semaines de stage sur toute la durée de la formation (normalement 4 ans pour les DT et 3 ans pour les DAP).

L’élève-stagiaire effectue plusieurs périodes de stage dont chacune doit durer au moins 4 semaines. Les stages sont l’occasion de mettre en pratique les connaissances et savoirs acquis au lycée.

Les formations suivantes comportent des stages :

Diplôme de technicien – DT
  Métiers et formations Nombre de stages Durée totale en semaines
f Administration et commerce 2 12
  Agriculture 3 14
  Design 3D 2 12
  Graphisme 2 12
  Image 1 12
f Électrotechnique, section communication 3 12
f Électrotechnique, section énergie 3 12
  Environnement naturel 3 14
  Smart Buildings and Energies 3 12
  Génie civil 2 12
e Informatique 2 12
e Mécanique générale 2 12
  Mécatronique d’automobile 4 16
  Hôtellerie 4 40
  Tourisme 4 40
Smart Technologies – electro technologies 3 12
Smart Technologies – énergies renouvelables 3 12
Smart Technologies – e-controls  3 12

f = formations qui sont également organisées en français
e = formations qui sont également organisées en anglais

Diplôme d’aptitude professionnelle – DAP
  Métiers et formations Nombre de stages Durée totale en semaines
Agriculture 3 14
  Aide-soignant 7 62
  Constructeur métallique 3 12
  Cuisinier 3 30
f  Électronicien en communication 3 12
f Électronicien en énergie 3 12
Hôtelier – restaurateur (1 année) 1 10
  Mécanicien d’usinage 3 12
  Mécanicien industriel et de maintenance 3 12
  Menuisier – ébéniste 2 12
  Opérateur de la forêt et de l’environnement 3 12
e Restaurateur 3 30

f = formations qui sont également organisées en français
e = formations qui sont également organisées en anglais

(dernière mise à jour au 22.06.21)

Comment faire pour trouver un poste de stage ?

La recherche du poste de stage appartient à l’élève stagiaire. C’est lui qui doit faire les démarches nécessaires pour trouver un organisme de formation prêt à le prendre en stage.

Pour ce faire, nous recommandons de procéder de la manière suivante :

  • se renseigner d’abord sur les modalités exactes du stage (la durée, la période exacte du stage, les compétences à acquérir pendant la formation pratique) ;
  • s’informer sur les entreprises formatrices potentielles dans la région (via les autres élèves, les enseignants, les réseaux sociaux, internet…) ;
  • quelques mois avant le début du stage, contacter les entreprises par téléphone, par courrier ou en s’y rendant personnellement ;
  • proposer l’entreprise disposée à te prendre en stage à l’office des stages qui vérifiera si cette entreprise est autorisée à former des stagiaires.

Si l’élève stagiaire n’a pas trouvé d’organisme de formation malgré les démarches qu’il a entreprises, il peut demander le soutien de l’Office des stages.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Faut-il signer une convention de stage ?

Oui, une convention de stage de formation doit être établie par écrit au plus tard au moment de l’entrée en stage.

Elle est signée par le directeur de l’établissement scolaire, par le responsable de l’organisme de formation et par l’élève stagiaire ou son représentant légal, si l’élève stagiaire est encore mineur.

Elle mentionne obligatoirement :

  • la dénomination et l’adresse de l’établissement scolaire représenté par son directeur ;
  • les nom, prénoms, numéro d’identification et domicile de l’élève stagiaire, s’il est mineur les nom, prénoms et domicile de son représentant légal ;
  • les nom, prénoms, profession, numéro d’identification et domicile du patron, lorsqu’il s’agit d’une personne morale, la dénomination, le siège ainsi que les noms, prénoms et qualités des personnes qui la représentent « à la convention » ;
  • les objectifs et les modalités de formation du stage ;
  • la date et la durée « de la convention » ;
  • les droits et devoirs des parties contractantes.

L’office des stages dispose d’un modèle de convention de stage de formation prédéfini qu’il te fera signer dès que toutes les formalités sont remplies.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

À quoi l’élève stagiaire doit-il s’engager ?

L’élève stagiaire doit tenir un carnet de stage et rédiger un rapport de stage.

Pendant la durée du stage, il est soumis au règlement interne de l’organisme de formation qui l’accueille et en particulier au respect du secret professionnel d’usage dans la profession.

En cas d’absence, il doit immédiatement informer l’organisme de formation et le secrétariat de son établissement scolaire.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

À quoi l’organisme de formation doit-il s’engager ?

L’organisme de formation s’engage à faire acquérir à l’élève les compétences définies dans la convention de stage. Il ne doit pas faire travailler l’élève stagiaire sur des machines, appareils ou dispositifs qui ne sont pas en rapport avec les apprentissages énumérés dans a convention de stage.

Le tuteur en milieu professionnel assure les missions suivantes :

  • il prépare le stage avec le tuteur en milieu scolaire ;
  • il assure l’accueil de l’élève stagiaire ;
  • il lui fait acquérir les compétences prévues au programme ;
  • il entretient un contact régulier avec le tuteur en milieu scolaire ;
  • il vérifie la tenue du carnet de stage ;
  • il évalue les compétences acquises par l’élève stagiaire.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Quelles sont les missions des tuteurs en milieu scolaire et en milieu professionnel ?

Le tuteur en milieu professionnel assure l’accueil de l’élève et lui fait acquérir les compétences prévues au programme. Il vérifie la tenue du carnet de stage.

Le tuteur en milieu scolaire surveille le déroulement du stage. Il visite le stagiaire dans l’organisme de formation et dresse un rapport de visite.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Comment le stage est-il évalué ?

Chaque période de stage constitue un module obligatoire. Ce module est évalué conjointement par l’Office des stages et le tuteur en organisme de formation.

Le carnet de stage est l’outil d’évaluation central. Il sert à documenter et à évaluer les activités et les expériences de l’élève stagiaire lors du stage. Il renseigne sur les lieux de stage, les noms des tuteurs, la date de début et de fin de la période de stage et les présences et absences de l’élève stagiaire.

Le tuteur en milieu professionnel évalue les compétences acquises par l’élève stagiaire durant la période de stage à l’aide de la grille d’évaluation qui fait partie du carnet de stage, le tuteur en milieu scolaire entendu en son avis.

L’élève stagiaire doit rédiger un rapport de stage pour lequel le tuteur en milieu scolaire propose une évaluation.

Lors de l’évaluation finale, l’Office des stages prend en compte tous ces éléments pour décider si le module est réussi ou non.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Quelle est la durée de présence journalière de l’élève stagiaire en organisme de formation ?

Chaque période de stage a une durée de 4 semaines consécutives au moins, correspondant à 160 heures de présence. L’élève stagiaire doit ainsi être présent en moyenne 8 heures par jour dans l’organisme de formation.

Au cas où le nombre d’heures de présence prescrites n’est pas atteint, la durée du stage doit être prolongée en conséquence.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Est-ce que l’élève stagiaire a droit aux congés et vacances scolaires ?

Non, pas forcément, car les périodes de stage peuvent se dérouler entièrement ou partiellement pendant les vacances scolaires.

L’élève stagiaire doit néanmoins pouvoir bénéficier d’un congé de récréation annuel d’au moins 26 jours.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Est-ce que l’élève stagiaire a droit à une indemnisation durant le stage ?

Des indemnités de stage peuvent être introduites sur base de conventions à conclure avec le secteur professionnel concerné. Dans ce cas, l’élève stagiaire est indemnisé.

En l’absence de telles conventions, le patron peut choisir de payer l’élève stagiaire, mais il n’y est pas obligé.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Que doit faire l’élève stagiaire en cas de maladie ou d’absence ?

En cas d’absence, l’élève stagiaire doit informer immédiatement l’organisme de formation et le secrétariat de son établissement scolaire.

En ce qui concerne les modalités de notification de l’absence, il doit se conformer au règlement interne de l’entreprise.

Toute absence non justifiée de l’élève stagiaire peut entraîner la résiliation de la convention de stage après concertation entre l’office des stages et l’organisme de formation.

L’élève stagiaire ne peut, sur sa propre initiative, interrompre son stage. En cas de problème, il s’adresse soit au tuteur en milieu scolaire, soit au directeur de l’établissement scolaire.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

L’élève stagiaire est-il assuré contre le risque accident ?

Oui, il est couvert par l’assurance obligatoire contre les accidents puisqu’il reste l’élève de l’établissement scolaire pendant toute la durée du stage. Son statut est celui d’élève stagiaire, par opposition aux élèves apprentis.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Quelles autres dispositions de protection sont applicables à l’élève stagiaire ?

Les dispositions légales et réglementaires relatives à la protection des jeunes salariés et à la protection des salariées enceintes, accouchées et allaitantes sont applicables à la convention de stage de formation.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

Que se passe-t-il en cas d’interruption du stage ?

Si le stage a dû être suspendu ou interrompu pour des raisons valables, l’élève stagiaire doit compléter la période manquante de la durée de stage prescrite dans la convention de stage sur décision de l’office des stages.

Si l’élève n’a pas effectué la ou les périodes de stage aux dates prescrites par l’école, il doit compléter la ou les périodes manquantes en dehors de ses cours normaux. L’office des stages doit donner son aval à la proposition de récupération faite par l’élève.

(dernière mise à jour au 20.04.21)

La convention de stage peut-elle être interrompue ?

La convention de stage peut être suspendue ou interrompue pour non-respect des dispositions conventionnelles ou désaccord sur celles-ci par l’établissement scolaire et/ou l’organisme de formation. Dans ce cas, la partie la plus diligente prévient les autres parties. Les parties concernées se réunissent pour un débat contradictoire en vue de dénouer la situation dans l’intérêt de l’élève stagiaire.

En l’absence de conciliation, la convention peut être résiliée avec effet immédiat par l’organisme de formation et/ou par le directeur de l’établissement scolaire.

L’élève stagiaire doit continuer son stage auprès d’un autre organisme de formation, avec prise en compte des activités réalisées et de la durée du stage déjà accomplie. Il revient au tuteur en milieu scolaire de proposer une évaluation pour la partie du stage restante effectuée.

Les Chambres professionnelles concernées en sont informées.

(dernière mise à jour au 20.04.21)