Homepage

Passage d'une pension de vieillesse ou d'une pension d'invalidité à une pension de survie du conjoint ou partenaire (carrière complète de 40 ans)

La pension de survie du conjoint ou du partenaire se compose de trois quarts des majorations proportionnelles et des majorations proportionnelles spéciales ainsi que de la totalité des majorations forfaitaires et des majorations forfaitaires spéciales auxquelles le bénéficiaire de pension ou l'assuré avait ou aurait eu droit.

Pour connaître le montant de la pension de survie du conjoint ou partenaire, il suffit donc de connaître la pension de vieillesse ou la pension d’invalidité à laquelle le conjoint ou partenaire défunt avait ou aurait eu droit (P). De ce montant, on retranche les majorations forfaitaires (pour une carrière complète de 40 années: V). On multiplie la différence (les majorations proportionnelles) par 0,75 et on rajoute les majorations forfaitaires.

Pour une carrière complète de 40 ans, la pension du conjoint ou du partenaire survivant ne peut pas être inférieure à la pension minimum (U) à laquelle avait ou aurait eu droit l’assuré décédé.

Pour connaître le montant de la pension de survie, il vous suffit de mettre le montant de la pension de vieillesse ou de la pension d’invalidité (P) dans la case prévue et de cliquer sur «calcul» et vous aurez immédiatement le montant de la pension de survie du conjoint ou partenaire, pourvu que la pension de vieillesse ou d’invalidité comprenne l’entièreté des majorations forfaitaires et des majorations forfaitaires spéciales (40/40).

Si le montant de la pension de survie est inférieur à la pension minimum, il est remplacé par cette dernière (U).

 

Résultat = (( pension de vieillesse ou d’invalidité – majorations forfaitaires (490,20)) * 0,75) + majorations forfaitaires (490,20)

[où Résultat ≤ pension minimum (1824,95)]

Sitemap