Comment fonctionne la formation professionnelle ?

Les classes de la formation du technicien (sauf les classes terminales) et les classes en régime plein-temps des premières et deuxièmes années de DAP s’organisent en alternance.

Les cours sont répartis entre présentiel et à distance de la façon la plus logique possible : les cours en atelier, en laboratoire et les cours des formations en régime concomitant se font prioritairement en présentiel ; les cours théoriques et les cours des formations à plein temps se font prioritairement à distance.

Les élèves-apprentis dans un secteur non confiné se rendent dans leur entreprise formatrice.

Concernant les stages à réaliser dans certaines formations de régime à plein temps, leur faisabilité est évaluée par le Service de la formation professionnelle du ministère avec l’office des stages de chaque lycée et les chambres professionnelles. La direction du lycée informe du maintien ou du report du stage.

Plus d'informations

Un apprenti dont la classe est mise à l’écart en raison d’un cas positif isolé peut-il se rendre dans l’entreprise formatrice ?

Lorsqu’un cas positif isolé se présente dans la classe, le lycée en informe l’entreprise formatrice.

Si l’entreprise ne peut garantir à l’apprenti le port continu du masque et la restriction de ses contacts sociaux, il est recommandé à l’entreprise de dispenser l’élève de sa présence durant la durée de la mise à l’écart de la classe.

Est-ce qu’un apprenti peut bénéficier du chômage partiel ?

Les apprentis avaient été exceptionnellement admis au chômage partiel pendant le confinement initial de mars 2020.

Depuis le 1er juillet 2020, le chômage partiel n’est plus applicable aux apprentis.

À titre exceptionnel, les apprentis occupés dans les entreprises fermées suite à la loi du 26 novembre 2020, sont admis au régime de chômage partiel pour la durée de la fermeture légale.

L’indemnisation à avancer par le patron est de 80% de l’indemnité d’apprentissage pour un apprenti initial et à 100% du salaire social minimum pour salariés non qualifiés pour un apprenti adulte (voir Paramètres sociaux).

Dans le cas de l’apprentissage-adulte, l’entreprise formatrice continue à verser à l’apprenti le salaire social minimum pour salariés non qualifiés. La différence entre l’indemnité de compensation pour le chômage partiel et le salaire minimum social est remboursée à l’entreprise formatrice par le Fonds pour l’emploi.

Ce remboursement se faisait via le décompte mensuel du chômage partiel.

Plus d'informations