Qui peut bénéficier de subsides pour cours de luxembourgeois ?

Les entreprises du secteur privé légalement établies au Grand-Duché peuvent introduire une demande pour récupérer une partie des frais liés à l’apprentissage de la langue luxembourgeoise par leurs salariés. Les indépendants ne peuvent pas bénéficier des subsides en question.

Quelles formations sont éligibles ?

Les cours de langue luxembourgeoise dispensés par un formateur/institut de formation agréé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (MENJE) sont éligibles pour l’obtention de subsides liés à l’apprentissage du luxembourgeois. Les cours peuvent, par ailleurs se situer à différents niveaux (débutant, intermédiaire, etc.).

Quels frais sont éligibles ?

Les frais de formateur et les frais de matériel didactique sont éligibles pour l’obtention d’un subside.

Quelle est la hauteur du subside pour cours de luxembourgeois ?

Le montant de la subvention ne peut être précisé à l’avance et varie en fonction du nombre d’entreprises introduisant une demande ainsi que du montant total des frais.

Comment demander un subside pour cours de luxembourgeois ?

L’entreprise intéressée doit faire une « demande de subvention pour l’apprentissage de la langue luxembourgeoise » auprès du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire à l’aide d’un formulaire préétabli. La demande doit être faite avant la fin de l’année civile. Elle doit comporter un certain nombre d’informations relatives au projet de formation et être accompagnée de pièces à l’appui telles que les factures acquittées avec preuves de paiement, un certificat attestant que le projet ne fait pas l’objet d’un autre cofinancement public et les listes de présence signées par les ayants droit et l’organisme de formation.