Dans quel délai le salarié doit-il informer son employeur de sa maladie ?

Le salarié malade doit avertir son employeur ou un représentant de celui-ci directement le premier jour de son absence.

Il peut effectuer cette information personnellement ou par l’intermédiaire d’une tierce personne (p.ex. son conjoint, un membre de la famille, un ami, etc.). L’information peut prendre différentes formes, alors qu’elle peut se faire aussi bien oralement (p.ex. par téléphone) que par écrit (p.ex. par fax).

En cas de litige, le salarié doit pouvoir prouver qu’il a informé son employeur de son absence pour cause de maladie.

Dans quel délai le salarié doit-il remettre un certificat médical à l'employeur ?

Le troisième jour au plus tard de son absence, le salarié doit soumettre à son employeur un certificat médical attestant son incapacité de travail. Il faut que le salarié soit en mesure de prouver que son employeur a reçu le certificat avant l’expiration des trois jours.

Qu'en est-il en cas de prolongation de la maladie ?

Les 2 obligations d’informations (décrites à la question précédente) sont également à appliquer en cas de prolongation de la maladie.